RDM Vidéo : droits négociés auprès des éditeurs. Droit de prêt gratuit, de consultation gratuite, droit locatif, droit de projection publique non commerciale, pour médiathèques publiques et collectivités

Fournisseur de programmes audiovisuels et multimédia
pour les médiathèques, BDP, bibliothèques,
établissements scolaires, comités sociaux et économiques, collectivités...

Patriotes de Coat-Mallouen (Les) - L'histoire d'un maquis breton

ExceptionnelExceptionnelExceptionnel
Vidéothèque idéale
Bande annonce

Pour commander cet article,
vous devez être identifié.


Identifiez-vous, si vous êtes déjà inscrit, sinon créez-vous un compte.

RÉSUMÉ

Le maquis de Coat-Mallouen, à Saint-Connan dans les Côtes-d'Armor, est formé en juin 1944 après la défaite des maquisards de Saint-Marcel. Il est issu à la base d'un groupe de résistants organisé militairement par le sous-lieutenant Jean Robert (un membre des SAS parachuté le 6 juin 1944 à Duault) qui avait mis en place une organisation militaire avec réveil à 6 heures, lever des couleurs, sport et instruction militaire. Les exercices de tir se faisaient, le matin, dans les caves du château (une grande maison bourgeoise près de l'abbaye de Coat-Mallouen). Les maquisards étaient très jeunes (de 17 à 20 ans). L'effectif du maquis augmente rapidement pour atteindre 300 hommes le 27 juillet 1944, jour où il est attaqué par les Allemands. Les maquisards résistèrent vaillamment (13 résistants furent tués), notamment dans le bois de Coat-Mallouen, tenant deux heures avant l'arrivée des renforts allemands, avant de se replier en forêt de Duault, où les Allemands renoncèrent à les poursuivre. Par la suite, les maquisards reprirent les combats le long de la route Paris-Brest à Tréglamus contre des convois allemands qui se dirigeaient vers le front de Normandie. Au total, 26 hommes de ce maquis perdirent la vie au combat. Anselme Delattre, photographe à Guingamp, possédait deux caméras. Secondé par son fils Guy, alors âgé de 13 ans, il a filmé l'entrée du maquis de Plésidy-Saint-Connan dans Guingamp, une partie des combats, le clocher de la basilique qui tombe... Le 5 août 1945, lors de l'inauguration du monument de Coat-Mallouen, il a mis en scène une reconstitution de ces combats. Ces films étaient restés dans les archives familiales tandis que Guy, après avoir fait l'école du cinéma à Paris, est devenu un directeur photo reconnu. À la retraite, il a accepté de faire, pour l'association du maquis, un film documentaire. Un travail de spécialiste : restaurer l'ensemble des images anciennes, choisir les séquences, filmer les témoins, les paysages... Dans ce film témoignage, Guy Delattre a retrouvé aujourd'hui nos maquisards. Avec les images de l'époque il nous raconte Guingamp et Coat-Mallouen.

DOSSIERS THÉMATIQUES

AUTORITÉS

Producteur Guy Delattre

Informations Éditoriales et techniques

Pays France
Titre français Patriotes de Coat-Mallouen (Les) - L'histoire d'un maquis breton
Année de production 2001
Sortie vidéo 02/02/2024
Editeur RDM Edition
Code-barres 3125127317668
Type d'édition Simple
Nombre de disques 1 DVD
Zone 2
Format vidéo 4/3, n&b et couleurs, 576i
Format audio Dolby Digital 2.0
Format du support DVD-5

Pour profiter de toutes les fonctionnalités du site de RDM et commander ces films DVD ou Blu-ray, vous devez être identifié.

Identifiez-vous si vous êtes déjà inscrit sinon créez-vous un compte.